Consult
8 janvier 2018
Gardez-vous vos applaudissements ou critiques pour l’entretien de fonctionnement annuel ?
Gardez-vous vos applaudissements ou critiques pour l’entretien de fonctionnement annuel ?

Gardez-vous vos applaudissements ou critiques pour l’entretien de fonctionnement annuel ?

Près de 1 CEO/Manager RH sur 3 considère que « donner du feed-back sur les performances de l’année écoulée » est l’objectif principal de l’évaluation

En janvier, dirigeants et travailleurs s’asseyent souvent autour de la table pour l’évaluation annuelle. À cette occasion, nous avons sondé plus de 400 CEO belges sur la manière dont ils exercent le performance management.

Nous avons ainsi pu constater que plus de 8 CEO sondés sur 10 prévoient des entretiens de fonctionnement pour leurs employés contre plus de 6 sur 10 pour les ouvriers. Pourtant, 1 CEO sur 5 estime ne pas être particulièrement satisfait du système d’évaluation employé aujourd’hui. Nombre de CEO et Managers RH indiquent considérer les évaluations importantes, mais ne pas encore avoir trouvé la formule adéquate pour en maximiser l’effet.

Un feed-back immédiat

À la question de l’objectif principal d’un entretien de fonctionnement, 28 % des CEO et Managers RH répondent « donner du feed-back sur les performances de l’année écoulée ». Toutefois, toute forme de feed-back n’a pas sa place lors de ce type d’entretien. Chaque parent se rend par exemple bien compte qu’il est inutile de revenir le dimanche sur le fait qu’un des enfants n’aurait pas dû envoyer de SMS à table le mercredi. Pour qu’un feed-back ait un effet positif, celui-ci doit suivre les événements le plus rapidement possible, lorsque le lien de cause à effet est encore « frais ». Des propos tels que « Vous vous souvenez lorsque vous avez réagi de telle façon à cette demande du client ? » transforme l’entretien de fonctionnement en règlement de comptes et pas en un outil pour poursuivre la collaboration. Ce genre de feed-back n’a pas sa place dans un entretien de fonctionnement. Pour en faire part, chaque employeur devrait disposer d’un système de feed-back en continu, car celui-ci fonctionne effectivement de manière constructive.

Tant un « feed-backward » qu’un « feed-forward »

Selon 55 % des interrogés, un des objectifs des entretiens de fonctionnement consiste à donner du feed-back sur les prestations de l’année écoulée, pour 28 % d’entre eux, c’est même la motivation principale. Environ 20 % des CEO mentionnent comme objectif des entretiens de fonctionnement annuels : « découvrir comment employer le travailleur de façon optimale pour l’année suivante ». Ils tiennent donc tout autant compte du passé que de l’avenir. Le feed-forward est en effet un élément très important d’un bon entretien de fonctionnement. 95 % des employeurs souhaitent que le travailleur sorte de son entretien de fonctionnement avec davantage d’énergie positive que lorsqu’il y est entré. Se pencher sur la suite de la collaboration est un bon moyen d’y parvenir. Ceci permet d’offrir de la perspective au dirigeant comme au collaborateur : le feed-forward le plus pertinent est en effet mutuel. Le fonctionnement du dirigeant devrait également occuper une place plus proéminente.

L’entretien de fonctionnement comme partie d’un bon performance management

Toujours plus d’entreprises suppriment les entretiens de fonctionnement annuels parce qu’ils se révéleraient plus démotivants que l’inverse. Il semblerait que ne pas recevoir d’augmentation salariale, de bonus ou de promotion dessert plus les travailleurs que d’effectivement en recevoir leur est bénéfique. Un feed-back concret a également sa place dans une politique d’évaluation directe et continue, pas dans un entretien de fonctionnement annuel. Cela ne justifie néanmoins pas de simplement supprimer l’entretien de fonctionnement. Un moment planifié pour confronter en tête à tête les objectifs à la réalité et surtout pour se pencher ensemble sur l’avenir a bel et bien sa place dans la relation employeur-travailleur. Cet entretien ne doit toutefois pas être unique, mais faire partie des différents outils d’une bonne gestion des performances.

Vous souhaitez obtenir davantage d’informations et de conseils sur comment développer une approche de management axée sur les résultats ? N’hésitez pas à nous contacter, nous vous aiderons volontiers !

En savoir plus ?

Contactez-nous.