Consult
3 juillet 2018
La mobilité professionnelle de vos collaborateurs : les 3 tendances principales
La mobilité professionnelle de vos collaborateurs : les 3 tendances principales

La mobilité professionnelle de vos collaborateurs : les 3 tendances principales

Acerta a organisé en avril son Talent Pulse pour la 9e année consécutive, et cette année en collaboration avec Jobat.be. Cette enquête a sondé les intentions et la disposition de 2000 travailleurs en matière de « mobilité d’emploi ». Les Belges préfèrent continuer à travailler chez leur employeur actuel. Seulement 16 % d’entre eux recherchent activement un autre emploi.    

 

Toutefois, cela ne signifie pas qu’aucun changement n’est nécessaire : 60 % des travailleurs souhaitent donner un nouveau tournant à leur carrière et le font de préférence chez leur employeur actuel. Cependant, certains facteurs freinants empêchent les travailleurs de franchir le pas, comme l’incertitude ou la crainte de perdre certains avantages acquis.          
Notre Talent Pulse annuel a dévoilé des résultats intéressants qui, en votre qualité d’employeur, vous donnent une idée de la mobilité professionnelle de vos collaborateurs. Nous énumérons pour vous les 3 principales tendances.

1 travailleur sur 5 ne considère pas les offres d’emploi

Alors que la mobilité de l’emploi avait atteint un niveau historiquement bas en 2017, l’année 2018 est caractérisée par une légère augmentation du nombre de travailleurs qui déclarent qu’ils « souhaiteraient changer plus rapidement d’emploi (que l’année précédente) ». Et plus d’un sur trois indique qu’ils en ont vraiment assez de leur emploi.    
Néanmoins, malgré ces chiffres et la vaste offre professionnelle, 1 travailleur sur 5 ne considère pas les autres opportunités. Qu’est-ce qui empêche les travailleurs de donner un nouveau tournant à leur carrière ? 71 % avancent être freinés par l’incertitude impliquée par le changement et 46 % disent manquer de confiance en eux pour postuler à un autre emploi. 53 % des travailleurs affirment qu’ils ne souhaitent pas céder les avantages qu’ils ont acquis au fil des ans.

6 sur 10 prêts à changer de cap

Ce n’est pas parce que vos collaborateurs ne recherchent pas activement un autre emploi que vous devez vous reposer sur vos lauriers en tant qu’employeur. Au contraire, la mobilité d’emploi actuelle mérite en effet d’être relativisée. Pas moins de 94 % des travailleurs comprennent l’utilité du « rematching ». En d’autres mots, ils estiment utile d’occuper un autre rôle qui correspond mieux aux talents personnels. Cela ne signifie pas qu’ils souhaitent faire quelque chose de totalement différent : en moyenne, le collaborateur veut changer 40 % de son ensemble de tâches.  
Le fait que 6 travailleurs sur 10 désirent donner un nouveau tournant à leur carrière – et de préférence chez leur employeur actuel – vous ouvre des opportunités sur ce marché de l’emploi étriqué. En organisant les ensembles de tâches différemment, vous pouvez pourvoir à des offres d’emploi en interne et attirer de nouveaux collaborateurs sur la base du potentiel et de la motivation. Pour certains collaborateurs, vous pourriez même permettre qu’ils combinent leur emploi dans votre entreprise à une fonction dans une autre organisation. 

8 sur 10 disposés à expérimenter au sein de leur propre entreprise

Les travailleurs sont ouverts aux nouvelles idées. 8 sur 10 veulent bien acquérir de l’expérience temporairement ou à temps partiel dans un autre rôle ou une autre équipe. 72 % souhaiteraient même glaner de l’expérience auprès d’un autre employeur. Cette largesse d’esprit des collaborateurs est une opportunité pour vous en tant qu’employeur. Le temps des emplois bien définis est en effet révolu depuis longtemps et nous tendons toujours plus vers des rôles flexibles. Les tâches évoluent avec l’entreprise et certaines disparaissent même à la suite de la numérisation et de la robotisation, voire d’autres évolutions sociales. L’important est de compter dans ses rangs des collaborateurs ouverts au changement et disposant d’énormément de potentiel et de motivation.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter pour plus d’informations intéressantes.

En savoir plus ?

Contactez-nous.