Consult
24 juillet 2017
Le vieillissement, une opportunité pour le marché de l’emploi ?
Le vieillissement, une opportunité pour le marché de l’emploi ?

Le vieillissement, une opportunité pour le marché de l’emploi ?

Les entreprises belges embauchent deux fois plus de travailleurs de plus de 55 ans

Nous vieillissons tous et travaillons plus longtemps. Par ailleurs, le manque de talent s’intensifie. Comment remplacez-vous vos loyaux travailleurs qui prennent leur pension ? Selon nos chiffres recueillis auprès de plus de 40 000 employeurs, nous avons constaté que les entreprises belges ont engagé deux fois plus de travailleurs de plus de 55 ans sur une période de 5 ans. Étonnamment, ce sont principalement les femmes qui effectuent un mouvement de rattrapage. Les entreprises wallonnes réduisent également leur retard par rapport à la moyenne nationale.

Âgés, mais pas hors du coup

Entre 2011 et 2016, les entreprises belges ont engagé 74 % de femmes de plus de 55 ans en plus. Une forte augmentation comparée aux 30 petits pour cent en plus chez les hommes.

Nous remarquons également des différences régionales. La Wallonie et Bruxelles devaient ainsi rattraper leur retard par rapport à la Flandre en matière d’afflux des travailleurs âgés. L’écart s’y est progressivement refermé avec 95 % d’embauches en plus chez les plus de 55 ans.

 

Lorsque les entreprises engagent des travailleurs âgés, elles acquièrent de l’expérience. Les plus de 55 ans se distinguent également par leur flexibilité en matière de mobilité, rendant cette catégorie d’âge intéressante à embaucher. L’embauche des plus de 55 ans ne concerne cependant qu’en moyenne 6 % de toutes les embauches. Un chiffre qui reste bas par rapport au pourcentage d’embauche des générations plus jeunes. Si nous envisageons sérieusement le recul de l’âge de la pension et que nous tenons compte du vieillissement de la population, nous savons qu’il reste encore du pain sur la planche.

 

Au détriment des jeunes ?

Nous constatons, à l’inverse, une baisse du pourcentage d’embauche chez les jeunes de moins de 25 ans. Cependant, nous ne pouvons pas en conclure que les jeunes souffriront de la popularité en hausse de leurs collègues plus âgés. La diminution de leur part dans l’afflux est, d’une part, lié au vieillissement du marché de l’emploi. Proportionnellement, le nombre de jeunes est inférieur à celui de leurs collègues âgés. C’est donc une bonne nouvelle si les travailleurs âgés occupent une place grandissante dans le nombre total d’embauches. D’autre part, notre enquête Talent Pulse démontre que les jeunes collaborateurs sont tentés moins rapidement de chercher un nouvel emploi.

 

Solutions à la « guerre des talents »

De plus en plus d’employeurs en arrivent à la conclusion que les plus de 55 ans peuvent offrir une solution à la pénurie de divers profils sur le marché de l’emploi. Dans cette recherche de talents, une réorganisation interne des talents est également essentielle. Dans un tel processus, votre travailleur et vous pouvez chercher conjointement des possibilités de rotation d’emplois disponibles dans l’entreprise. À ces fins, nous vous conseillons de tenir compte des talents du collaborateur et des objectifs de l’entreprise.

En savoir plus ?

Contactez-nous.