Consult
14 juin 2018
Une interruption de carrière pour couvrir l’été. Est-ce possible ?
Une interruption de carrière pour couvrir l’été. Est-ce possible ?

Une interruption de carrière pour couvrir l’été. Est-ce possible ?

Combiner vie professionnelle et vie familiale exige de nous la plus grande créativité. Mais qu’en est-il si votre collaborateur a besoin d’une interruption de carrière cet été pour maintenir cet équilibre ? Il existe différents types d’interruptions de carrière dans le secteur privé. La forme la plus populaire est le crédit-temps à temps partiel, qui représente plus de la moitié de toutes les interruptions/diminutions de carrière. Mais le congé parental, l’interruption de carrière qui permet aux hommes d’opter pour leur rôle de père, gagne également en popularité. Ces 5 dernières années, nous avons plus exactement constaté une augmentation exponentielle de 54 % du nombre d’hommes qui demandent un congé parental.

Une interruption de carrière plutôt qu’un camp de vacances cet été ?

Pour une fois, pas de camps de vacances pour vos têtes blondes, car maman ou papa s’occupera d’eux cette année... L’idée peut paraître tentante. Cependant, l’essence d’une relation employeur-travailleur reste de mener à bien des activités professionnelles ensemble. Un travailleur ne peut dès lors pas décider unilatéralement de prendre une interruption de carrière, ni du moment où il la prend ou de son délai. Des conditions qui tentent d’allier les besoins privés et la continuité des activités de l’entreprise y sont liées.

Si votre collaborateur ambitionne de prolonger l’été, il devra vous consulter et conclure les accords nécessaires en temps voulu. En tant qu’employeur, vous avez effectivement la possibilité de refuser ou de reporter la demande d’interruption de carrière.

Plus d’interruptions de carrière dans le secteur non marchand et les grandes entreprises

Votre entreprise est active dans le secteur non marchand ou vous travaillez dans une grande organisation ? Dans ce cas, il est encore plus probable que quelques-uns de vos collaborateurs demandent une interruption de carrière cet été. Le nombre de travailleurs qui peuvent prendre un crédit-temps simultanément y est plus élevé que dans les petites entreprises. En effet, il est plus facile de remplacer quelqu’un temporairement dans les plus grandes équipes. En votre qualité d’employeur dans une entreprise de plus petite taille, ce défi vous donnera plus de fil à retordre. Dans certains cas, vous pouvez avoir recours au droit d’interdire l’interruption ou la diminution de carrière.

En marge de cela, nous voulons à nouveau indiquer qu’une proposition de loi a été introduite il y a quelque temps pour également permettre le congé parental à 1/10e. Pour ce faire, la proposition de loi doit cependant encore être approuvée et l’AR modifié. Le moment où ce sera possible n’est pas encore clairement connu.

Vous souhaitez connaître vos options exactes en tant qu’employeur lorsque votre collaborateur demande une interruption de carrière ? Cet e-paper vous propose un plan par étapes précis afin d’évaluer la demande d’interruption de carrière. Qu’il s’agisse d’un congé parental, d’un crédit-temps, de vacances annuelles ou d'un congé non rémunéré, la continuité de votre entreprise doit rester garantie à tout moment.

 

En savoir plus ?

Contactez-nous.