Consult
5 juin 2018
La folie de la Coupe du Monde : un effet Diables Rouges au travail ?
La folie de la Coupe du Monde : un effet Diables Rouges au travail ?

La folie de la Coupe du Monde : un effet Diables Rouges au travail ?

Avez-vous déjà ressenti la folie de la Coupe du Monde au travail ? De fervents supporters se trouvent sans doute parmi vos collaborateurs. Cependant, les Diables Rouges font-ils effectivement augmenter le nombre de demandes de congé le jour ou le lendemain d’un match ? D’après nos données sur l’absentéisme aux alentours du Championnat d’Europe en 2016, les travailleurs ne se sont, jusqu’à présent, pas absentés plus que d’habitude à cause des Diables Rouges. Cela ne signifie évidemment pas qu’en tant qu’employeur, vous ne devez pas vous soucier du phénomène Coupe du Monde 2018. Nous vous donnons 3 conseils pour bien gérer l’effervescence liée à la Coupe du Monde sur le lieu de travail.

1er conseil : mettez toute discussion sur la touche grâce à de bons accords

Le tout premier match commence déjà à 17h le lundi 18 juin. Vous pourriez, de ce fait, voir certains quitter le travail plus tôt. Concluez donc de bons accords à l’avance pour les services dont le personnel devrait rester plus tard, par exemple, pour réceptionner une livraison attendue.        
En outre, mettez-vous idéalement aussi d’accord sur la tenue vestimentaire et la sécurité. Il peut bien entendu sembler amusant de venir travailler avec une écharpe tricolore, des cornes clignotantes et une trompette. Évaluer toutefois à l’avance si cet accoutrement ne met pas la sécurité en péril peut se révéler utile. Bien sûr, rappeler les règles en matière d’alcool au travail ne peut pas faire de mal.

2e conseil : marquez des points grâce à une bonne politique de congé

Le match du jeudi 28 juin contre l’Angleterre ne commence qu’à 20h. De plus, le vendredi peut évidemment faire office de pont et d’ici là les beaux jours seront sûrement de la partie. Ce vendredi correspond qui plus est au dernier jour d’école avant les vacances d’été. Suffisamment de raisons pour s’attendre à une déferlante de demandes de congé. Assurez-vous donc de disposer d’une politique de congé bien établie avec des priorités claires.        
Nous partons du principe que les Diables Rouges seront victorieux et atteindront au moins les demi-finales. La folie footballistique se fera-t-elle alors sentir davantage ? Une des demi-finales est prévue le mercredi 11 juillet à 16h. Elle pourrait aussi entraîner un léger pic d’absence le mercredi après-midi, car, en effet, le 11 juillet n’est pas un jour férié à l’occasion de la Fête de la Communauté flamande dans toutes les entreprises.

3e conseil : faites de vos collègues une équipe gagnante

Avez-vous déjà pensé à tourner de façon positive l’ambiance de la Coupe du Monde ? Pensez à l’ambiance frénétique, à la fraternité entre collègues et au sentiment d’euphorie qu’occasionne une victoire. Peut-être recherchiez-vous depuis un petit temps déjà une autre formule pour la fête d’entreprise. N’hésitez pas à associer ce thème ou un match en particulier à une activité de team building. Une formule grâce à laquelle vous marquerez certainement des points.

En savoir plus ?

Contactez-nous.